.

Liège

Le Pont de Fragnée

Le prestigieux Pont de Fragnée fut construit pour l'exposition universelle de Liège en 1905. 

 

.

.

Il échappe à la première guerre mondiale, mais il fut victime de la seconde invasion allemande. Toutefois, il est reconstruit en 1947 et 1948 en respectant fidèlement ses formes et conceptions d'avant-guerre. On a profité de la reconstruction pour élargir le tablier du pont, portant sa largeur de 16 mètres à 17,20 mètres.
Au delà de sa réussite technique, le pont de Fragnée est aussi une réussite esthétique. 

A la création du pont, la partie décorative est confiée à l'architecte liégeois Paul Demany La plupart des sculptures seront confiées au ciseau de monsieur Rousseau. A chacune des deux entrées du pont, deux pylônes de granit sont surmontés d'une « Renommée ». De chaque côté du fleuve, deux figures allégoriques en bronze adossées à ces pylônes. Elles symbolisent le « ''Vieux fleuve'' » et le « ''Nouveau fleuve'' ». 

De nos jours, le pont de Fragnée a retrouvé, après de nombreux travaux et l'aménagement des abords, toute sa splendeur du début de siècle. 
A l'occasion de cette rénovation, les quatre Renommées de bronze ont été recouvertes d'or fin, de même que les médaillons mythologiques des gardes-corps bordant le pont.