.

Marchés public:

Marché de la Batte

Marché de la Batte Liège  Quais sur Meuse, de la Ribuée, de la Goffe, de la Batte, de Maastricht et Saint-Léonard à 4000 Liège  Tous les dimanches de 8 à 14h

La "Batte"

En wallon de Liège, "batte" signifie digue ou quai. 

On a construit au cours des siècles de nombreuses "battes" dont la toponymie locale garde le souvenir (exemple : "les Grosses Battes", le long de l'Ourthe à Angleur). Le marché dominical de la Batte a conservé la dénomination séculaire que portait autrefois la portion du quai comprise aujourd'hui entre le pont des Arches et le pont Maghin.


Cette appellation, fort populaire, doit remonter au XVIe siècle, probablement à 1549, où l'autorité communale décida d'élever un mur d'eau (une batte) le long de la Meuse , ouvrant ainsi le quartier au commerce. C'est là que fut édifié au XVIe siècle l'entrepôt du poids public, où les denrées étaient pesées et taxées. Coiffés de toits en ardoise, les bâtiments trapus de l'îlot Saint-Georges évoquent dans leurs grandes lignes, cet ancien entrepôt.

En 1561, le marché aux bestiaux, qui se tenait sur la rive droite de la Meuse, fut transféré sur la Batte ; quelques années plus tard des marchands de fruits et légumes y établirent leurs étals. C'est aussi sur ce quai qu'à partir de 1594, la foire annuelle de novembre dressait ses tréteaux.

Les premiers théâtres publics s'ouvrirent également là. Bonimenteurs, camelots et autres marchands ambulants font du marché dominical un spectacle en plein vent. Grâce à leur verve, à leur ingéniosité, la Batte reste ce qu'elle a toujours été : une longue fresque colorée, l'endroit privilégié où, parmi les éclats de voix et les éclats de rire, on entend battre le coeur de la Cité ardente.

La Batte s'étend aujourd'hui du quai Roosevelt au quai de Maastricht ; elle occupe aussi les rues de la Cité, de la Goffe, de la Halle, de la Boucherie et Potiérue. Elle a lieu tous les dimanches de 8 à 14 heures.

Articles en vente : antiquités, brocante, livres et disques neufs et d'occasion, viande, volaille, poissons, vin, fromages, fruits et légumes, bijoux de fantaisie, colifichets, cuirs, bonneterie, vêtements, fleurs et plantes, oiseaux et poissons exotiques, animaux de basse-cour, articles ménagers, dernières trouvailles des petits inventeurs, sans oublier l'ambiance typique des petits "cabarets" du quai.



Source: office du tourisme de la ville de Liège.