Nicolas Cloes

peintre naïf verviétois

 

Nicolas Cloes (1889-1976), peintre naïf verviétois. Autodidacte, il n’aborde la peinture qu’en 1940.

Prédilection pour les paysages avec des scènes narratives, les vues de parcs, les natures mortes, les fleurs, réalisées pour la plupart sur un fond sombre.

Les sujets de prédilection de l’artiste sont les bouquets de fleurs, inventées, aux couleurs contrastées et les paysages tantôt baignés d’une lumière d’automne tantôt marqués par une dominante froide de bleus et de roses nacrés.

Le soin apporté au choix des couleurs et la diversité des compositions caractérisent l’œuvre de Nicolas Cloes, digne représentant de l’art naïf en Wallonie.
Participe aux expositions suivantes : La peinture naïve du Douanier Rousseau à nos jours (Knokke, 1958); Peintres naïfs belges (Théâtre national, Bruxelles, 1965, Liège et Hasselt, 1966); 1ère Triennale d'art naïf (Bratislava, 1966); Naivi. 1ère Biennale de Zagreb (1970); Naifs (Lugano, 1973); 2ème Triennale d'art naïf (Bratislava, 1972); Naiv Kunst (Louisiana, Humlebeak, 1972-1973); Naivni. 2ème Biennale de Zagreb (1973); L'art naïf en Wallonie et à Bruxelles (C.A.C.E.F) (Charleroi, Liège, Bruxelles, Verviers, Laval, Londres, etc. en 1977 et 1978). Nombreuses expositions personnelles dont deux rétrospectives, au casino de Spa en 1980 et à la Société royale des beaux-arts de Verviers en 1981.