Château de Jehay

.

   

,


.

Le Château de Jehay (Amay), rare et bel exemple de la Renaissance mosane du milieu du XVIe siècle, est très caractéristique avec ses murs “en damier”.
Château privé jusqu’en 1999, il est l’oeuvre du Comte Guy van den Steen de Jehay, qui a consacré sa vie à le restaurer, l’embellir, le garnir de collections de meubles et d’oeuvres d’art uniques, dont ses propres sculptures qui ornent encore les salons et le parc.
Le Château est riche en découvertes:  meubles rares, collections d'orfèvrerie, dentelles, porcelaines, tapisseries, livres, argenterie, tableaux et sculptures: autant de pièces précieuses réunies par le Comte.

Château de Jehay

 

 

 

 


Le pont qui franchit les douves est une invitation aux enchantements.
Un joyau à découvrir absolument.

Le bel émerveillement se prolonge dans les jardins, au gré des sentiers, des charmilles et des fontaines; le long de la grande allée qu'alignent cascatelles et nymphes, oeuvres délicates du Comte van den Steen.

En montant vers la glacière, cachée sur la gauche, se trouve la sépulture de ce grand Monsieur qui vécut 93 ans. Ayez une petite pensée pour lui…

Château de Jehay

Ce Pythagore dessinant dans le sable est un auto-portrait de Guy van den Steen, réalisé alors qu’il était à Londres pendant la guerre.

Patrimoine exceptionnel de Wallonie, l'ensemble formé par le Château de Jehay et les terrains environnants est remarquable : le site a connu une occupation ininterrompue depuis le début de l'ère chrétienne, ainsi qu'en témoignent de nombreux vestiges, notamment découverts dans les douves.

Propriété des Mérode depuis 1492, il est vendu aux van den Steen en 1680 et reste dans cette famille jusqu'au décès du Comte Guy van den Steen, en 1999. Depuis lors, le Château est la propriété de la Province de Liège.

Château de Jehay

Extrait de : joliet.be/parcs_lie